Bonjour;

  Toute l’équipe de La3ds vous souhaite ses meilleurs vœux pour l’année 2020, en espérant que Nintendo nous réserve quelques surprises! :D

  Initialement prévu sur Nintendo Wii U, le troisième opus de la saga Luigi’s Mansion a débarqué sur Nintendo Switch le 31 octobre dernier. Luigi, son ectochien (celui là même que l’on traquait dans Luigi’s Mansion 2), son frère Mario, la Princesse Peach et trois Toads ont été invités à séjourner à l’Hôtel du Repos Éternel, par la maîtresse des lieux: la très aimable Ambre Brusquade.  Notre ex-plombier favori ne tardent pas à découvrir le piège tendu par la propriétaire, sous la gouvernance du Roi Boo. Ce dernier semble avoir conservé sa fibre artistique puisqu’il est venu une nouvelle fois pour tenter d’encadrer (au sens propre) son ennemi juré. Le périple de notre froussard au grand cœur commence alors, dans le but de délivrer ses compagnons faits prisonniers dans ce jeu sobrement nommé Luigi’s Mansion 3.

Luigi's Mansion 3

  Le jeu commence avec beaucoup de cinématiques. Des cinématiques très travaillées, quasi-cinématographiques, que l’on retrouvera assez régulièrement dans le jeu et qui, de par leurs intégrations très réussies, amélioreront l’immersion dans l’univers de Luigi. Depuis sa sortie sur GameCube, les jeux Luigi’s Mansion se sont caractérisés par une ambiance typique oscillant entre frissons, mystère et surtout comique. Luigi’s Mansion 3 s’inscrit dans la continuité de la licence avec un humour des plus appréciables et omniprésent tout au long du jeu tout en associant une atmosphère fantomatique et plus sombre que dans les précédents opus. Si vous serez amenés à rire, le jeu offrira aussi quelques moments inattendus, nous surprenant à la limite du sursaut et changeant à jamais notre vision des chats (ceux qui ont fini l’histoire principale comprendront). Les musiques offrent un ton parfait à mi-chemin entre Halloween et comique. On regrettera que l’aspect mystérieux soit moins présent mais c’est au profit d’une originalité remarquable.

Le jeu commence avec beaucoup de cinématiques très travaillées.

Le jeu commence avec beaucoup de cinématiques très travaillées.

  Une originalité qui paye puisque le jeu ne se veut absolument pas redondant et ne laisse que très peu de temps mort. L’hôtel est composé de 15 étages et de deux sous-sols aux décors riches et très variés. Chaque étage possède son univers et ses caractéristiques. L’ensemble offre une direction artistique aux petits oignons. Rares sont les jeux à proposer une direction artistique aussi minutieuse et un level design si travaillé, même au sein des triples A. Graphiquement très joli, Luigi’s Mansion 3 opte pour des fantômes plus humanoïdes se rapprochant du style des cartoons des années 30. Le chara-design des boss est une réussite tout comme le choix de leurs noms. Du côté des décors, c’est incroyable, nous n’avons pas d’autres mots pour définir le génie omniprésent du level-design. On peut tout aspirer ou presque, les cachettes sont nombreuses et bien pensées et l’interaction avec les décors est constante. Toutes les fonctionnalités de l’Ectoblast GL-U -l’indispensable aspirateur à fantôme de Luigi- sont exploitées pour résoudre des énigmes amusantes et bien venues. Nous n’avons cessé d’être surpris par l’ingéniosité des développeurs et des designers ayant travaillés sur les décors. Luigi’s Mansion 3 se révèle être un véritable plaisir en terme d’exploration.

Peach ne s'y était pas trompé: les décors sont somptueux!

Peach ne s’y était pas trompée: les décors sont somptueux!

  Côté technique, les graphismes sont de qualité, il n’y a aucune latence ou baisse de framerate et surtout, il n’y a aucun temps de chargement. Peu importe le niveau que vous traverserez, l’expérience n’est pas interrompue. Là encore, c’est grâce à une idée ingénieuse: l’ascenseur.  Vous vous rendrez rapidement compte que Luigi mettra un certains temps à changer de niveau, ou plutôt… vous constaterez que le temps d’attente dans l’ascenseur est assez proche de la réalité, chose rare dans un jeu où l’on a tendance à raccourcir ces moments sans grands intérêts. Durant cette attente dans l’ascenseur, vous pourrez utiliser toutes les fonctions de votre aspirateur à fantôme et même vous regarder dans le miroir; pendant ce temps, le jeu chargera le niveau auquel vous vous rendez. Rassurez-vous, le temps d’attente reste malgré-tout très court par rapport au niveau que vous visitez et cela reste très impressionnant pour la Switch.

  Du côté du gameplay, il y a des nouveautés. Vous pouvez toujours aspirer et souffler, flasher avec votre lampe torche notamment pour éblouir les fantômes et utiliser le révéroscope pour découvrir des objets cachés et combattre les Boos. Dans Luigi’s Mansion 2, l’utilisation du révéroscope ne pouvait se faire en continu, au risque de le faire sauter et de devoir attendre quelques secondes pour s’en servir de nouveau. Dans Luigi’s Mansion 3, ce n’est plus le cas mais il faudra faire un peu plus que passer cette lumière révélatrice sur un objet pour le faire réapparaître. Vous voilà cerné par des fantômes, ces derniers sont un peu trop proches de vous pour que vous puissiez agir à votre guise. Que faîtes-vous? Vous utilisez votre Ectoblast GL-U pour effectuer une « bourrasque » qui soufflera vos ennemis pour les mettre à distance tout en faisant sauter Luigi. Lorsque vous aspirer un fantôme, vous aurez la possibilité de le projeter au sol pour lui faire perdre ses points de vie (ou puissance spectrale) plus rapidement. Vous pouvez aussi vous en servir pour frapper les fantômes aux alentours. Littéralement, il s’agit d’en prendre un pour taper sur l’autre et de faire d’une pierre deux coups. Il vous sera aussi possible de lancer une ventouse pour attraper certains objets ou pour assommer les fantômes se protégeant des flashs lumineux. Cette fonctionnalité nous avez été dévoilée de façon officieuse dans le trailer annonçant l’arrivée de Simon Belmont dans Super Smash bros. Ultimate. Dernière fonctionnalité notable dont nous pouvons vous parler sans spoiler le jeu: Gluigi. Gluigi est un clone gélatineux de Luigi. Il peut passer à travers les grilles mais est sensible à l’eau. Il possède 25 points de vie et retourne dans l’Ectoblast GL-U s’il les perd. Une fois dans l’Ectoblast GL-U, ses points de vie sont entièrement restaurés. Vous pouvez donc l’appeler autant de fois que nécessaire. Lorsque vous utiliser Gluigi, Luigi s’endort en continuant l’action qu’il est en train de faire et vice-versa. Cela apporte une nouvelle dimension au gameplay qui est pensé pour un jeu en solo mais aussi pour le multi-joueurs.

Gluigi: un clone gélatineux de Luigi qui vous sera bien utile.

Gluigi: un clone gélatineux de Luigi qui vous sera bien utile.

  Super Mario Odyssey nous avait déçu avec un multi-joueurs local quasiment inexistant et peu amusant; un comble pour Nintendo! Luigi’s Mansion 3 ne fait pas la même erreur. Lors d’une partie en multi-joueurs local dans le mode histoire, l’un des joueurs incarne Luigi, l’autre, Gluigi. La partie fonctionne donc sur la coopération. Les Jeux de l’Étrange sont des mini-jeux forts sympathiques en multi-joueurs local. De son côté, la Tour Hantée reprend le concept qu’elle avait initié dans Luigi’s Mansion 2 en proposant des parties en ligne avec ou contre d’autres joueurs du monde entier. Pour éviter la monotonie, les niveaux de la tour sont générés de façon procédurale et ne sont donc jamais les mêmes.

  Dans cette aventure spectrale, le professeur K. Tastroff sera présent pour vous épauler. Plus inconscient que jamais, il saura vous guider dans l’hôtel et rappellera votre objectif. Très vite, ces remarques assez sèches (nous permettant de nous souvenir de notre objectif) nous ont agacé et n’incitent pas à l’exploration. Pour les moins attentifs et les plus pressés qui passent les bulles de dialogues sans les lire (on vous voit), ces remarques seront bien utiles. Heureusement, il est possible d’activer et de désactiver ces réflexions à tout moment dans le menu pause. Un menu pause tout de rouge vêtu qui correspond bien à l’univers mais qui n’est pas très flatteur visuellement. Il n’est pas sans évoquer une certaine machine de Nintendo surnommée par les connaisseurs  « l’Enfer Rouge » .

Le menu pause (ou interface du "Virtual Boo" ).

Le menu pause (ou interface du « Virtual Boo » ).

  Et ce clin d’œil n’est pas un hasard puisque Luigi’s Mansion 3 multiplie les références à la POP culture, que ce soit dans sa mise en scène ou dans son histoire. Puisqu’il est question d’histoire, le scénario du jeu se veut très simple, un peu trop à notre goût. Luigi’s Mansion 3 manque de rebondissements scénaristiques dans l’intrigue principale et l’ambiance mystérieuse est en partie effacée car on connait les antagonistes et leurs motivations personnelles dès le début. La fin nous a laissé espérer un petit coup de théâtre mais au final, il n’en est rien. Dommage…

Quoi qu’il en soit, le niveau de difficulté est bien étagée mais le jeu ne sera pas particulièrement difficile. Néanmoins, il existe plusieurs manières de battre les boss, cela permettra aux joueurs recherchant un peu de challenge de se priver volontairement de certaines fonctionnalités de l’Ectoblast GL-U pour pimenter un peu les combats. Nous avons mit 15 heures pour finir le jeu en aspirant tout sur notre passage. Mais si vous voulez finir toutes les quêtes annexes (trouver toutes les gemmes, chasser tout les Boos, etc…) comptez plutôt 30 heures. Même fini à 100%, il se peut que le jeu vous réserve encore quelques formations de fantômes inédites. Avec le online, Luigi’s Mansion 3 offre donc une bonne durée de vie. Chercher tout les Boos ne sera pas forcément chose facile: ils sont bien cachés! Malheureusement, la quête de nos fantômes favoris se révèlent plus complexes et moins amusantes que dans le précédent opus. De plus, lorsque nous arrivons enfin à engager le combat contre l’un de ses revenants à la langue bien pendue, il se révèle très facile à battre. On finira en touchant deux mots sur la caméra qui, par moment, n’offre pas l’angle de vue le plus adapté.

Boobine ne semble pas enclin à la rigolade...

Boobine ne semble pas enclin à la rigolade…

Points forts: le level design est de haute volée; la direction artistique aux petits oignons; c’est un point subjectif mais l’humour fait mouche, le gameplay est confortable.

Points faibles: l’histoire est sans mystère; la quête des Boos est moins appréciable que dans Luigi’s Mansion 2.

Pour conclure, Luigi’s Mansion 3 est un véritable bijoux en terme de level design et de direction artistique. A la fois proche et très différent de Luigi’s Mansion 2, le jeu se veut dans la continuité de la franchise en apportant des nouveautés bien venues. On sent l’envie de faire de ce nouvel opus un grand jeu et ça marche. Des niveaux variés, une durée de vie améliorée, un gameplay agréable à prendre en main et un humour bien forment un Luigi’s Mansion  3 réussi et qui n’a pas à rougir face à Super Mario Odyssey. Nous regretterons une histoire assez banale et une quête des Boos moins fun que dans le second opus. Nous lui attribuons donc la note de 18/20, tant nous avons été impressionné par les moyens mis en œuvres pour que ce jeu soit à la hauteur de ses ambitions. Ceux qui ont aimé Luigi’s Mansion 2 apprécieront jouer à ce troisième opus qui, nous l’avouons, est devenu notre nouveau jeu favori. :D

Luigi's Mansion 3 hôtel

Luigi’s Mansion 3: déjà disponible.

Consoles: Nintendo Switch et Nintendo Switch Lite.

La3ds

Si cette publication vous a plu, n’hésitez pas à cliquer sur le cœur présent sous le titre. :D

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par la3ds ™
Charger d'autres écrits dans Jeux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Bayonetta 3: un tournant pour la licence

  Bonjour;   Annoncé via un teaser il y a 4 mois, Bayonetta 3 est actuellement en développ…